• ACES
 • AM²P/MMO/BepiColombo
 • CHARM
 • COSIMA/ROSETTA
 • CUSP2002
 • DEMETER
 • DOUBLE STAR
 • HOTPAY-2
 • ISOPROBE/ARCAD3
 • MARS-GEOMICROPAL
 • MEMO/INTERBAL
 • MIP/ROSETTA
 • PWA/CASSINI-HUYGENS
 • PWS/PHOBOS
 • SOLAR ORBITER
 • STAFF/CLUSTER
 • TARANIS
 • TBF/ARCAD3
  WHISPER/CLUSTER

 
 • AMON
 • AMON-RA
 • ELHYSA
 • STAC
 • SALOMON
 • SALOMON-N2
 • SPIRALE
 
 • PROGRA2
 
 • SuperDarn
 
 • RE-SMIC (CIMS)
 • TOF-SIMS
 
 • Radiohéliographe
 • Radiotélescope
 • LOFAR
 
 • Modélisation d'une antenne électrique
 • Distribution en énergie de champs turbulents
 • MIPLASMO
 • Assimilation de données chimiques
 • Les réseaux de neurones dans les plasmas spatiaux
 • Fonction de distribution des ondes
 
 • SWAN
 • PRASSADCO
Crédit : nous remercions tous nos partenaires (dont CNES, ESA, NASA, etc) pour les images et photos mises à notre disposition.
 

————LPC2E ————
Reproduction interdite
sans autorisation préalable

  Expériences spatiales

   

 

La Mission ExoMars

La mission ExoMars est la première mission du programme AURORA de l'ESA: programme européen à long terme d'exploration automatique et habitée du système solaire, avec Mars, la Lune et les astéroïdes comme cibles privilégiées. En complément de ses objectifs scientifiques, elle doit démontrer la capacité de l’ESA à faire atterrir un engin sur Mars, la faisabilité de technologies d’investigations in situ, et ainsi contribuer à consolider les ambitions européennes pour les futures missions d'exploration planétaire.

La mission ExoMars de l’ESA est la concrétisation des réflexions d’un groupe de travail coordonné par le Dr André Brack du CBM d'Orléans, sur la charge utile idéale d’une mission dédiée à l’exobiologie à la surface de Mars. Ses objectifs scientifiques prioritaires sont
  • la recherche de traces de vie présente ou passée sur Mars,
  • la caractérisation de l’environnement martien, y compris sous la surface de la planète jusqu’à environ 2m,
  • l’identification des risques potentiels pour les futures missions habitées.
Le lancement de la mission ExoMars est prévu pour janvier 2016 avec une arrivée en en orbite Martienne fin 2017. Un module de descente permettra de déposer un rover et une station fixe sur la surface de Mars.

Pour plus d'informations sur ExoMars, consultez les pages ExoMars à l' ESA ou au CNES.

Le projet Mars-GeoMicroPal

Le projet scientifique Mars-GeoMicroPal consiste en une approche détaillée de l’étude du contexte géologique, paléo-environnemental et micro-paléontologique de Mars au service de la recherche de traces de vie présente ou passée sur la planète. Il vise également la caractérisation des roches et sols martiens du point de vue de leur aptitude à abriter la vie.

Le projet Mars-GeoMicroPal comprend actuellement:
  • une participation scientifique à la mission ExoMars et aux expériences du rover:
    • CLUPI : imagerie rapprochée visible couleur
    • MicrOmega : microscopie optique couleur et spectrométrie infrarouge
    • MIMOS : spectrométrie Mössbauer
    • Ma_Miss : spectrométrie infrarouge du sous-sol proche
    • Mars-XRD : diffractomètre à rayons X et spectromètre de fluorescence X
  • une contribution à la fabrication de l’instrument CLUPI par l’encapsulation de son détecteur d’imagerie
  • une participation à la calibration de ces mêmes instruments
  • la sélection, collecte et caractérisation d'échantillons "analogues martiens" pour le test, la calibration et l'optimisation de la mise en œuvre des instruments
  • l’exploitation scientifique des données de la mission pour les objectifs du projet Mar-GeoMicroPal avec le support d’un centre de mission local
L'équipe associée à Orléans

Le projet Mars-GeoMicroPal est conduit par Frances Westall (CBM) à la tête d’une équipe scientifique européenne. A Orléans, le projet s’appuie sur une équipe scientifique et technique issue de 3 laboratoires (CBM, LPC2E, ISTO) et soutenue par l’OSUC. La responsabilité de chef de projet est assurée par Philippe Martin (LPC2E). Enfin, les activités Mars-GeoMicroPal menées à Orléans bénéficient du support managérial, technique et financier du CNES.

Parallèlement aux activités directement liées à la mission ExoMars, l’équipe GeoMicroPal prépare:
  • la mission « exobiologie » suivante, Mars Sample Return (MSR)
  • la création d’une lithothèque afin de mettre à la disposition de la communauté de planétologues / constructeurs d’instruments les mêmes roches analogues de corps extraterrestres (Mars, Lune, NEO), parfaitement caractérisées, pour la calibration et le test des instruments destinés à l’exploration spatiale.
Les projets ExoMars, MSR et lithothèque sont étroitement liés à Orléans. La calibration des instruments d’ExoMars, l’optimisation des procédures de leur mise en œuvre, ainsi que l’entraînement des personnels pour l’exploitation des données de mission, requièrent l’utilisation de roches analogues à celles de Mars. Ces roches sont également indispensables à la préparation du retour des échantillons martien par MSR. En effet, MSR exige une capacité à mener, en laboratoire, des analyses très complètes et très précises de quantités infimes d’échantillons martiens. L’équipe GeoMicroPal installe donc, dans le cadre de l’OSUC, une nouvelle génération d’instrument, un microscope à force atomique couplé à un spectromètre Raman-proche infrarouge, qui permet l’analyse non destructive des matériaux. Unique en France et rare au monde, il sera l’avant garde de la plateforme technologique de l’OSUC. La lithothèque complète ce dispositif, toujours dans cadre de l’OSUC. Elle sera hébergée à Orléans et mettra à la disposition des laboratoires impliqués en planétologie et en exobiologie une collection de roches déjà disponibles au sein du groupe GeoMicroPal élargi au groupe PAFS-Net. Elle sera enrichie progressivement par différentes équipes de recherche au cours, notamment, de leurs activités liées à ExoMars.


Contacts :
    Responsable scientifique: F. Westall (CBM)
    Chef de Projet: P. Martin (LPC2E)
 





Le rover de la mission ExoMars
(Crédits: ESA - AOES Medialab)
Cliquez pour agrandir l'image


Cliquez pour agrandir l'image

expériences en cours de développement