• ACES
 • AM²P/MMO/BepiColombo
 • CHARM
 • COSIMA/ROSETTA
 • CUSP2002
 • DEMETER
 • DOUBLE STAR
 • HOTPAY-2
 • ISOPROBE/ARCAD3
 • MARS-GEOMICROPAL
 • MEMO/INTERBAL
 • MIP/ROSETTA
 • PWA/CASSINI-HUYGENS
 • PWS/PHOBOS
 • SOLAR ORBITER
 • STAFF/CLUSTER
 • TARANIS
 • TBF/ARCAD3
  WHISPER/CLUSTER

 
 • AMON
 • AMON-RA
 • ELHYSA
 • STAC
 • SALOMON
 • SALOMON-N2
 • SPIRALE
 
 • PROGRA2
 
 • SuperDarn
 
 • RE-SMIC (CIMS)
 • TOF-SIMS
 
 • Radiohéliographe
 • Radiotélescope
 • LOFAR
 
 • Modélisation d'une antenne électrique
 • Distribution en énergie de champs turbulents
 • MIPLASMO
 • Assimilation de données chimiques
 • Les réseaux de neurones dans les plasmas spatiaux
 • Fonction de distribution des ondes
 
 • SWAN
 • PRASSADCO
Crédit : nous remercions tous nos partenaires (dont CNES, ESA, NASA, etc) pour les images et photos mises à notre disposition.
 

————LPC2E ————
Reproduction interdite
sans autorisation préalable

  Modélisation et méthodes d'analyse

    

 

 

Les propriétés électroniques des plasmas spatiaux peuvent être mesurées à l'aide d'antennes électriques embarquées à bord de satellites.

Le problème des antennes électriques en milieu plasma est souvent étudié pour une géométrie d'antenne simplifiée. Mais, dans la réalité, la configuration des antennes sur le satellite ou la fusée est plus complexe.

Dans ce cas, ces antennes sont modélisées par une méthode numérique. La méthode par éléments finis dite des "Distributions Surfaciques de Charges Discrètes" permet de calculer les paramètres propres des antennes dans un plasma naturel, non-collisionnel et maxwellien.

L'originalité de la méthode est qu'elle permet de simuler l'interaction électrostatique qui peut exister entre l'antenne et le satellite. En confrontant la théorie et la modélisation à l'expérience, les paramètres du plasma, tels que la densité et la température électroniques ou la vitesse d'ensemble du plasma, sont déduits avec une grande précision.